Message des filles de Jean Zay-Hommage 2014-

Monsieur le préfet

Madame la députée

Monsieur le maire

Mesdames et messieurs les élus et représentants d'associations.

Dans un peu moins d'un an, la mémoire de Jean Zay, notre père, va être honorée par le pays. Ce sera une belle reconnaissance, à la fois d'une œuvre ministérielle qui a porté haut les valeurs de la République, - en particulier celles de l'école qui en est le magnifique fondement-, reconnaissance aussi du sacrifice d'un homme que ses adversaires ont voulu abattre parce qu'il incarnait la République, objet pour eux de toutes les détestations.

Ce combat qui a été le sien, combat pour l'égalité de tous les enfants à l'école, combat pour l'accès de tous à la culture, combat contre les ennemis de la République, ce combat reste totalement d'actualité. En témoignent en particulier de sinistres résurgences actuelles, venues d'une extrême-droite antisémite et antirépublicaine qui ne désarmera jamais.

Et pour cela sa mémoire reste vivante.

Vous y avez tous contribué, en participant à cet hommage, le jour anniversaire de son assassinat, autour de la plaque de la rue que vous avez souhaité Madame la Députée baptiser l'année dernière du nom de Jean Zay, initiative qui inscrit sa mémoire dans l'espace public de cette cité. Soyez-en infiniment remercié.

Hélène et Catherine, filles de Jean Zay