Jean Zay au Panthéon

Jeudi 23 mai à Cannes, une plaque en hommage à Jean Zay était dévoilée au Palais des Festivals en présence de Gilles Jacob, Président du Festival, Bernard Brochand, Député-Maire de Cannes, David Lisnard, Président du Palais des Festivals ainsi que des filles de Jean Zay, Catherine et Hélène.
Hommage bien mérité au créateur du festival de Cannes devenu l'évènement le plus important du cinéma international.

 

 

François Hollande avait écrit en décembre 2007, avec le soutien de certains parlementaires, à l'ancien Président de la République, Nicolas Sarkozy, afin de transférer les cendres de Jean Zay, assassiné par la milice, au Panthéon.
François Hollande étant devenu Président de la République, et de ce fait la seule personne habilitée à prendre la décision d'un tel transfert, nous pouvons donc espérer que la démarche à laquelle il a participé il y a plus de cinq ans aboutisse aujourd'hui.

Dans la continuité de ce que nous avons instauré depuis 2009, l'hommage à Jean Zay se déroulera le 20 juin prochain en présence de Mme Martine Lignières-Cassou, Députée-Maire de Pau.
Cette année, lors de cette cérémonie, nous dévoilerons pour la 1ère fois à Pau une plaque à la mémoire de cet homme d'exception. Plaque que nous avions demandée officiellement le 12 juin 2012 à Mme la Députée-Maire.

Je me félicite du travail constructif mené avec Martine Lignières-Cassou sur la mise en lumière de l'œuvre* de Jean Zay. Cette démarche commune prouve qu'il est possible de travailler sur des sujets hautement symboliques transcendant ainsi les clivages habituels. L'exemplarité et le courage ne pouvant être « récupéré » à des fins partisanes.

Photo Plaque de rue JZ

 

 

« Jean Zay au Panthéon »

La prise de conscience du devoir de justice qui nous incombe permettra de faire entrer cet homme hors du commun à la place qui lui est due dans les livres d'Histoires et ainsi rétablir cette vérité oubliée.

 

Nicolas Gallais
Association des amis de Jean Zay

 

 

 

* CNRS, ENA, CROUS, Statut moderne des droits d'Auteurs, Musée d'Arts Modernes, Bibliobus...

 

Lire l'article de la République

Lire l'article de Sud Ouest